L'Amiral Decrès et Napoléon ou la Fidélité orageuse d'un ministre

L'Amiral Decrès et Napoléon ou la Fidélité orageuse d'un ministre

Napoléon a épuisé un certain nombre de ministres. Il a cependant gardé plus de douze ans son ministre de la Marine, l’amiral Decrès. Celui-ci n’aurait-il donc été qu’un commis plus robuste que les autres ? Peu avant la première abdication, l’Empereur confie à son fidèle général Caulaincourt : « Decrès est un homme de beaucoup d’esprit et de capacité et qui a, avec cela, du caractère. Son cynisme, ses formes dures, désagréables, déplaisent. On le déteste dans la Marine à laquelle il a cependant rendu beaucoup de services. Il m’a éclairé sur beaucoup de points sur lesquels j’avais des idées très fausses ». Sur cette marine du Consulat et de l’Empire, encore parfois peu explorée, le contre-amiral Maurice Dupont a publié une biographie de l’Amiral Willaumez et a participé (opérations navales) au Dictionnaire Napoléon de Jean Tulard. Il est aussi l’auteur d’une biographie de l’amiral D’Entrecastaux. Ancien commandant de sous-marins en opérations pendant la seconde guerre mondiale, le contre-amiral Dupont a été professeur à l’École de Guerre navale et a écrit une histoire des guerres sous-marines allemande et anglaise (EGN 1952). Membre titulaire de l’Académie de Marine, il est président honoraire du Comité de documentation historique de la Marine.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.